Adages boursiers

Un peu d'humour...
Qu'est ce qu'un placement à long terme ?
Un placement à court terme qui a mal tourné...
Si vous avez 1000 francs de découvert sur votre compte, vous avez un problème.
Si vous avez 10 millions de francs de découvert votre banque à un problème.
Un économiste est un expert qui vous dira demain pourquoi ce qu'il avait prévu hier ne s'est pas passé aujourd'hui.

Soyons sérieux :
Quand les pétroliers montent, la
baisse est proche.
Proverbe américain se vérifiant presque toujours. En effet, le pétrole entre dans les charges de toutes les entreprises (ou presque) et sa hausse affectera sensiblement leurs profits.
Evolution en % du DJIA et du brut léger (NYMEX Light sweet crude) du 15.09.2004 au 17.11.2004


La situation a été identique à plusieurs reprises durant l'année 2004. Toutes les hausses soudaines du pétroles on eu un effet négatif sur les marchés boursiers (seuls les titres des compagnies pétrolières en profitent).

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, la bourse est faite du même bois.
extraits du Wall Street Journal, 20 octobre 1987:
"Stocks Plunge 508 Amid
Panicky Selling; Percentage Decline Greater Than in 1929. The stock
market crashed yesterday."
"...Panic driven trading on the New York Stock Exchange reached
604.3 million shares, nearly double the prior record volume of 338.5
million shares set last Friday, when the Dow plunged a then-record
108.35 points."
Cette phrase donne bien l'ambiance régnant en 1987. L'euphorie et la cupidité précèdent toujours une chute des marchés (situation identique avant le crash de 1929 et l'éclatement de la bulle des valeurs technologiques):
"In a market like this, every story is positive one. Any news is good news. It's pretty much taken for granted now that the market is going to go up."
in Wall Street Journal, 26 août 1987, le jour suivant le pic du marché en 1987.
Les chiffres parlent d'eux même, en un jour, le Dow Jones connaîtra sa plus grande chute en % de toute son histoire. Ci-dessous se trouve les mouvements des indices principaux le 19 octobre 1987.
DJIA: Clôture à 1738.4, en baisse de 508 points ou 22.6%
DJ Trans: Clôture à 776.87, en chute de 164.78 points ou 17.5%
DJ Utilities: Clôture à 160.98, perte de 29.6 points ou 15.5%
S&P500: Clôture à 224.84, dégringolade de 57.8 points ou 20.5%
NASDAQ: Clôture à 360.21 points, chute de 46.12 points ou 11.4%
Wilshire totl market indx: Clôture à 2310.2, en baisse de 503.18 points ou 17.5%
Crash de 1987 :

AUTRES ADAGES :
La seule recette pour gagner en bourse :
Vendre avant le plus haut et acheter avant le plus bas.
On achète la rumeur, on vend les faits.
Dans le monde industriel, le nerf de la guerre est l'argent. dans le monde de la bourse c'est l'information.
Qui ne risque rien n'a rien, à grands profits grands risques.
On n'a pas tout perdu tant qu'on n'a pas vendu mais on n'a rien gagné non plus.
De nos amis anglophones
Sell in May and go away (and buyback on Derby Day).
Never let a profit turn into a loss
Cut your losers, keep your winners
The key to success is to avoid loosing money.
Do not become your own worst ennemy.

AND FINALLY...
LES ERREURS LES PLUS COURTES SONT TOUJOURS LES MEILLEURES. (Molière)



Graphs made with OpenOffice.org

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig