Les offres publiques

Introduction en bourse (IPO, initial public offering)

Une société disposant d'un capital suffisant entrera en bourse afin de lever de nouveaux capitaux. Un exemple célèbre, Google, entrée en bourse le 19 août 2004 pour un prix de 85 dollars est aujourd'hui cotée à plus de 500 USD (540 le 29.10.2009)

OPA (offre publique d'achat, M&A merger and acquisition)
Une offre publique d'achat est lancée par une entreprise ou un groupe d'investisseur dans le but d'acquérir une autre entreprise. Il en existe deux types:
  • l'OPA est amicale lorsque l'entreprise visée désire se faire racheter ;
  • l'OPA est hostile lorsque l'entreprise visée ne veut pas se faire racheter.
Il peut arriver que ce genre d'opération mène à des batailles boursières. Plusieurs sociétés ou groupes d'investisseurs peuvent s'intéresser à une autre société. Dans ce cas, il y aura surenchère et très certainement abandon de l'entreprise la plus faible. Le dernier exemple en date est la bataille que se livraient la Deutsche Börse et Euronext dans le but d'acquérir le London Stock Exchange.
 
Ce genre d'opération peuvent permettre à l'investisseur averti et sachant trouver les bonnes cibles de réaliser de belles performances. Elles sont aussi la source d'innombrables délits d'initiés.
 
Comment repérer une bonne cible?
  • Elle a déjà été confrontée à des offres de rachat
  • La valeur de son action est sous-évaluée (inférieure à la valeur intrinsèque)
  • Son cash-flow est stable, la société est mature
  • Elle a plusieurs problèmes (succession, gestion)
  • Elle peut réaliser des économies
  • Si elle possède des filiales sans rapport avec son activité principales, celles-ci doivent être facilement revendables
OPE (Offre publique d'échange)
Ici, la société acquéresse propose aux actionnaire de la société cible un échange de titre. Les actionnaires de la cible recevront par exemple 5 actions de l'acquéreur pour chaque action qu'il possède.
 
OPR (offre publique de retrait)
Dans ce cas, une entreprise ou un groupe d'investisseur détiennent une grande proportion du capital d'une société (plus de 95%) et propose aux investisseurs restant le rachat de leurs titres afin de pouvoir le décoter.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig