Frinetz - Prise de position des JLRF

Communiqué de Presse "Frinetz – Prise de position des JLRF"


L’initiative des JDC, consistant à offrir à tous un accès internet depuis les places les plus fréquentées du canton, est sans conteste une idée intéressante. Les JLRF la soutiendront si quelques modifications sont apportées à la version finale du projet, tant sur la forme que le fond.

Pour la forme d’abord, nous ne comprenons pas l’utilisation de l’initiative constitutionnelle pour un tel projet. Nous pensons que la Constitution doit uniquement contenir des dispositions fondamentales, sur les droits des citoyens ou le fonctionnement des institutions. Nous rejoignons sur cette question les jeunes socialistes et sommes d’avis que la voie législative serait plus appropriée. Cela évitera que la Constitution ne se transforme à nouveau en amas législatif insoluble. L’accès à l’information par tous est certes important, mais n’oublions pas qu’au final, ce projet ne concernera pas tous les Fribourgeois, qui ne sont pas tous citadins, et qui ne disposent pas forcément d’un accès mobile à internet. En tant qu’étudiant à l’université de Fribourg, habitant un village du sud du canton, je doute pouvoir bénéficier de ce projet. Je fais sans doute partie d’une grande fraction de Fribourgeois qui ne comprendraient pas qu’une telle idée, aussi bonne soit-elle, soit hissée dans la Constitution cantonale.

En ce qui concerne le fond, nous avons deux critiques principales :

Premièrement, Fribourg est une ville estudiantine, comportant déjà de nombreux accès WIFI, que ce soit aux abords des hautes écoles ou des nombreux restaurants/bars de la ville. Il est vrai que certaines de ces infrastructures nécessitent un accès. Il semble toutefois que, par soucis d’économie, il serait bien de trouver un arrangement afin d’intégrer les bornes existantes dans le projet.

Deuxièmement, nous nous posons la question du financement. Sachant que ce service ne bénéficiera, au final, qu’à un nombre restreint d’utilisateurs, il est nécessaire d’être clair sur l’origine des fonds.

Pour conclure, n’ayant pas encore eu accès au texte de l’initiative, nous refusons de prendre position sur le projet dans son état actuel. Dans tous les cas, nous ne soutiendrons pas une initiative constitutionnelle sur la question, mais plutôt une initiative législative ou une motion populaire, moyens bien plus appropriés à une question de cette nature.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig