Le Régional: Les pendulaires sur le chemin de faire ?

Article paru dans Le Régional du 1er février 2012

Nour El Mesbahi

Palézieux • Le nœud ferroviaire de Palézieux risque de perdre son arrêt InterRegio. Dans le combat pour faire «rebrousser rail» aux CFF, une solution intermédiaire pourrait survenir. 

Nous verrons si les CFF tiennent leurs promesses». Savio Michellod, conseiller communal à Granges (Veveyse), à quelques kilomètres de Palézieux, fait allusion à la suppression des arrêts InterRegio de Palézieux et Romont. Conséquence du plan «Romandie 2013» des CFF, cette décision a été très mal accueillie par de nombreux pendulaires. Motif: elle fait subir un rallongement d’une vingtaine de minutes à l’usager du trajet Palézieux-Genève. Pour perdre un peu moins de temps, reste l’alternative du changement à Lausanne ou de la voiture. Pour faire pression sur les CFF, une première lettre, puis une première pétition leur ont été envoyées l’été passé. En vain. Une deuxième pétition, regroupant déjà plus de 3500 signataires, est en cours. Des conseillers nationaux vaudois, une partie du Grand Conseil vaudois, mais aussi les autorités de la nouvelle commune d’Oron se sont associés à la démarche pour défendre Palézieux.
Oubliés des CFF 
Or, il semblerait que les CFF soient prêts à faire marche arrière. A croire Frédéric Revaz, porte-parole des CFF, cité par du 16 novembre, le transporteur étudie la possibilité de garder les arrêts Palézieux et Romont pour le tout premier InteRergio du matin et les trois derniers du soir. La décision sera prise début 2012. «Nous attendons avec impatience la consultation de l’horaire qui aura lieu en mai prochain», précise Savio Michellod. Eric Davet lui n’y croit pas: «C’est non-acquis, pour l’instant!». Informaticien fribourgeois travaillant à Genève, ce pendulaire romontois est le leader citoyen de la révolte qui réunit Paléziens et Romontois. «Nous avons eu un rendez-vous avec le porte-parole des CFF en novembre, mais depuis il nous a oubliés!». 
«Nous avons proposé de diminuer le temps d’arrêt à Berne des InterRegio. En les avançant de 6 minutes, cela permettrait de compenser le temps d’arrêt à Romont et à Palézieux. Ainsi, nous pourrions nous insérer dans le trafic Lausanne-Genève sans déranger l’efficacité du reste du réseau», détaille Eric Davet, devenu fin connaisseur du dossier. Mais les CFF lui ont rétorqué une fin de non-recevoir, car cela péjorerait les correspondances à Berne. Un argument auquel le pétitionnaire ne croit pas. «C’est faux! Après analyse, cela ne changerait rien pour Berne!». 

Palézieux en plein boom 
Si ce sujet déchaîne autant les passions, c’est parce que Palézieux, siège administratif de la nouvelle commune d’Oron, a entrepris un nouveau plan d’urbanisme qui vise à doubler sa population en moins de 5 ans. Et ce plan, «Palézieux plus», s’articule précisément sur des terrains situés dans le périmètre de la gare. «C’était une chance d’avoir cet arrêt à Palézieux jusqu’à maintenant, confirme Savio Michellod. Mais maintenant qu’on a fait beaucoup de promotion pour faire venir les gens et qu’ils sont en partie là, dans 12 mois, ces efforts peuvent tomber à l’eau».

2 commentaires

Anonyme a dit…

Bonjour

Y a t'il un moyen de signer cette (3ième) petition ou de faire quelque chose de concrèt ? Je travaille près de GE aeroport, titulaire d'un AG et donc à 100 pourcent impliqué. Merci d'avance

Savio Michellod a dit…

Bonjour,

Rendez-vous sur le site http://petitioncff.ch/ pour signer la pétition en ligne.

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig