Une association pour assurer l’avenir de la gare

Article paru dans Le Messager, 14 septembre 2012 
Angélique Rime 

Savio Michellod, conseiller communal grangeois, va mettre sur pied une association citoyenne pour défendre la gare de Palézieux et s’assurer qu’elle reste importante. Le soutien des communes sera sollicité. 

Photo: Angélique Rime
«Il faut s’assurer qu’à l’avenir, Palézieux reste une gare importante», déclare Savio Michellod. Pour ce faire, le conseiller communal de Granges va lancer, d’ici décembre, une association pour défendre les intérêts de la gare de Palézieux. Pour rappel, dès la fin de cette année, les trains InterRegio (IR) ne s’arrêteront plus dans la station vaudoise.
Ramener les IR 
L’année passée en juin, Savio Michellod avait lancé, avec d’autres citoyens grangeois, une pétition pour tenter d’infléchir la décision des CFF. Sans succès. «Nous savons que les arrêts IR disparaîtront dans quelques mois. Mais le but de cette nouvelle association est de les faire revenir!» Avec cette initiative, le juriste de 27 ans veut aussi anticiper les décisions futures qui concerneront la gare. «Quand nous faisions signer la pétition, c’était de toute façon déjà trop tard. Car la suppression des arrêts IR était déjà prévue dans le concept Rail 2000.» Sous la forme d’un mouvement citoyen, l’association veut rassembler les gens d’Oron, de la Veveyse, de Puidoux et même de Vevey. Le soutien des communes sera également sollicité. «Ensemble, nous aurons plus de poids», analyse le Veveysan. Dans un premier temps, l’instigateur du projet proposera de lancer une motion populaire, dans les cantons de Vaud et de Fribourg. Elle demanderait une étude concernant le nombre de personnes qui utilisent la gare. «Pour l’instant, nous n’avons que les chiffres des CFF et rien pour les comparer.» Et si l’engouement populaire est au rendez-vous, une initiative n’est pas exclue. «Il faut cependant avoir en tête la dimension intercantonale de la gare. Il faudrait donc récolter deux fois 6000 signatures.» 

Echo positif 
Du côté des autorités politiques, on perçoit favorablement l’idée de cette association. «Je salue toute dé- marche qui pourrait ramener une situation satisfaisante concernant la desserte de la gare de Palézieux. Il ne faudrait cependant pas qu’il y ait des doublons, notamment avec l’association Région Glâne-Veveyse (RGV), mais à priori je ne pense pas», explique Michel Chevalley, préfet de la Veveyse. Jean-François Croset, préfet du district de Lavaux-Oron est du même avis: «Si les CFF constatent que la région se mobilise, cela ne peut avoir qu’un effet positif.» 

Pour Savio Michellod, assurer un bel avenir à la gare de Palézieux passera aussi par le développement de la région. «Cela permettra d’attirer des gens ici et d’augmenter le nombre de voyageurs à la gare.» Au niveau économique, il relève les liens importants entre la Veveyse et la région d’Oron, plus forts que ceux qui unissent le district du Sud fribourgeois avec la Glâne. En parallèle de la RGV, le conseiller communal évoque d’ailleurs la possibilité d’un rapprochement associatif entre la Veveyse et Oron: «La seule chose qui nous relie à Romont, c’est le train qui y va!»

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig