Les transports publics loin de détrôner la voiture

Article paru dans La Liberté, 5 mars 2013
Tamara Bongard

En avril 2012, la Région Glâne-Veveyse (RGV) lançait un sondage sur les transports publics dans les deux districts. Ce sont 1508 formulaires qui ont été reçus en retour, soit 13% des ménages ou 4% de la population résidente permanente de cette région. Le résultat de cette enquête, communiqué hier, sera transmis aux communes ainsi qu’aux groupements de commerçants et aux unions des sociétés sportives et culturelles. Il servira à mieux défendre les intérêts glâno-veveysans, notamment auprès du Service de mobilité du canton.

Moyens de transports
Sans surprise, le moyen de transport le plus utilisé par les personnes ayant répondu au questionnaire est la voiture, surtout quand elles vont faire leurs achats (19,7%). Les Glânois et Veveysans utilisent en revanche les transports publics (train et bus) et la voiture à parts égales pour se rendre au travail. Pour se déplacer dans les villes plus importantes comme Genève, Lausanne, Berne ou Fribourg, ils voyagent de préférence en commun: la qualité de l’offre est telle qu’elle incite à prendre les transports publics.

Destinations
Lausanne est incontestablement le lieu de travail le plus attractif pour toute la région: 22% pour les Veveysans et 20% pour les Glânois, soit un total de 42%. Pour le reste, en Veveyse, 9% des sondés se rendent à Vevey pour leur job, 7% à Fribourg ou Châtel-Saint-Denis et 6% à Bulle. En Glâne, ils sont 15% à gagner leur vie à Fribourg et 11% à Romont. A noter évidemment des différences selon la position géographique des localités dans leur district.

Pour leurs loisirs, en plus de Lausanne et de Veveyse, Glânois et Veveysans pratiquent leurs activités dans les villes les plus importantes du canton. Du côté de la consommation, Romont est le principal lieu d’achat des habitants de la Glâne (35%) et Châtel- Saint-Denis celui des Veveysans (37%). La population des deux districts se rend également à Oron et Bulle, dans des proportions similaires (autour de 10%). Seuls les Glânois, toutefois, vont dépenser leur argent à Moudon, Lausanne et Fribourg.

Horaire 2013
La RGV tire un premier bilan après deux mois et demi d’entrée en vigueur des horaires 2013 (voir ci-contre). Quelques améliorations ont été réalisées sur la ligne Palézieux-Romont. Pour les transports scolaires des élèves du Flon, la Commission transports de la RGV déplore de ne pas avoir pu disposer des horaires du Cycle d’orientation de la Veveyse avant leur entrée en vigueur. «Ce sujet sera un élément majeur traité lors de la consultation des horaires 2014», indique la RGV. A Romont, l’arrêt de la Perrausa a pu conserver une desserte une fois par heure, grâce à une proposition de la Commission des transports. Toujours des soucis en revanche sur la ligne Bossonnens-Attalens-Vevey et Palézieux-Romont via La Joux. La RGV fera part des nombreux retards aux Transports publics fribourgeois (TPF) dans un courrier plus général.

Avenir
La RGV note que les défauts et inadéquations relevés en 2013 feront l’objet de démarches ciblées cette année mais surtout lors de la consultation des horaires 2014. Elle portera une attention particulière pour obtenir au plus vite un service de bus adapté tant aux transports scolaires qu’aux pendulaires, décrocher une cadence à la demi-heure sur Lausanne, rechercher une solution qui améliore les correspondances vers Genève et inciter l’amélioration des infrastructures comme les parkings ou abris de bus. 

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig