L'Hôpital est mort, vive le centre médical ?

A la fin de cette année, les Veveysans recevront un magnifique cadeau: les bâtiments du futur-ex site hospitalier HFR de Châtel-st-Denis. Toute activité permanente de l'HFR y disparaîtra tout bientôt ! Il n'y a guère de doute, Riaz, Tafers... subiront bientôt le même sort. Le but ? Regrouper pour donner une force suffisante à l'hôpital cantonal, à Fribourg bien sûr, afin de maintenir un hôpital public dans le canton. En tant que Veveysan, proche du CHUV, d'un futur hôpital de pointe dans le Chablais, tous deux à moins de 30 minutes, je n'ai aucune envie de financer un hôpital centralisé à Fribourg.

Propriétaire du site en 2014, les communes ont quelques mois pour lui trouver une nouvelle affectation ... Les délais sont courts, mais en Veveyse, nous avons l'habitude que le temps de la réflexion ne nous soit pas vraiment laissé. Un centre médical ? L'idée est bonne. Est-ce le rôle des communes de le financer ? Je n'en suis pas certain, d'autant plus que celles-ci doivent déjà faire face à d'importants investissements: les homes de Châtel (Saint-Joseph) et d'Attalens (le Châtelet) pour 30 millions, la rénovation de l'ancien bâtiment du CO de la Veveyse pour 20 millions, pour certaines, des écoles primaires, pour plusieurs autres millions. 

Si centre médical veveysan il doit y avoir, son autofinancement doit être assuré. Si cela est impossible, autant vendre ces bâtiments. Bien situés, ils pourraient accueillir une clinique privée, des logements, une école... Les communes n'ont aujourd'hui pas les moyens d'investir dans un domaine de compétence qui ressort avant tout du canton. Même si cet investissement est échelonné sur plusieurs années. A moins d'augmenter les impôts... mais il faut cesser de croire que le contribuable est un citron, qu'on peut presser sans fin. 

Enfin, si l'avenir de l'HFR consiste en un site unique à Fribourg, qu'on ne compte pas sur le soutien de la Veveyse. Fribourg est bien trop loin de notre district, qui se tournera naturellement vers Lausanne et son CHUV ou encore vers le Chablais. L'agglomération Rivelac, dont fait partie Châtel-St-Denis, est d'ailleurs partenaire du futur Hôpital Riviera Chablais. Et puis, Fribourg, c'est bien trop proche de Berne, de son hôpital universitaire, où des investissement se chiffrant en centaines de millions sont prévus, pour qu'un site public y fasse sens. Dans quel(s) domaine(s) l'hôpital cantonal de Fribourg pourra-t-il concurrencer les CHU bernois et vaudois ?

1 commentaire

Anonyme a dit…

Analyse pertinente à laquelle je me rallie sans réserve.

Un citoyen-contribuable de ta commune qui a compris que l'Etat de Fribourg ne défend pas les intérêts de la Veveyse, tout particulièrement pas ceux des communes limitrophes d'un canton voisin, suivez mon regard .... desserte CFF à Palézieux, fusion et ici les "héritages" encombrants !

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig