Une seule commune en Veveyse - La stérile obstination de Fribourg

Le Conseil d'Etat a validé aujourd'hui les plans de fusion présentés par les préfets. Malgré l'opposition évidente de la majorité des communes veveysannes (5 sur 9) au scénario de la fusion à 9, c'est bien celui-ci que le Conseil d'Etat privilégie. En échange, une aide à la fusion de 5,4 millions. 

Cela ne me surprend pas, dans le sens ou cette information m'est connue depuis près d'un mois. Néanmoins, cela reste incompréhensible. L'obstination est une stratégie qui ne mènera nulle part. Dans le district, les communes n'apprécient guère les injonctions de l'Etat. Injonctions qui s'opposent dans ce cas à la décision démocratique de 5 Conseils communaux sur 9. Il y a donc peu de chance que le scénario de fusion à 9, déjà enterré y compris dans les communes qui y étaient favorables, ait la chance de renaître. 

Il me semble que le Préfet de la Veveyse avait, dans son scénario transmis au Conseil d'Etat, retenu le scénario "0 fusion". En parcourant le rapport du Conseil d'Etat, qui affirme valider les plans de fusion transmis par les préfets, deux questions se posent: 
  • Le gouvernement cantonal sait-il lire ? 
  • Si oui, cherche-t-il à passer outre la volonté démocratique de la majorité des exécutifs communaux de la Veveyse et tente-t-il de faire passer en force son projet ?

Cette stratégie est évidemment vouée à l'échec. Ce que le Conseil d'Etat sait pertinemment. Quel est donc son but ? S'assurer qu'il n'y aura aucune fusion en Veveyse durant la prochaine décennie ? Si oui, c'est bien parti. Et c'est dommage !

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig