Exercice du CSPBV

Message aux Pompiers du CSPBV lors de l'exercice du 10 septembre 2011 (seule la version orale fait foi)

Année électorale oblige, de nouvelles têtes s’imposent à vous. Me voici donc aujourd’hui, suite à mon élection au Conseil communal à Granges, à la tête du dicastère du feu. Je fus ensuite nommé Président de la commission intercommunale du feu. Je succède ainsi à Siméon Berset. Mon rôle reste purement politique. Je suis en quelque sorte votre porte parole auprès des Autorités, ainsi qu’auprès des citoyens de ma commune, lorsqu’il s’agit, surtout d’établir les budgets. Ou lorsqu’il y a une divergence de vue, un problème, et que l’autorité doit trancher. Il est donc capital, vous n’en doutez point, que nous puissions travailler ensemble dans des conditions sereines. Je suis certain d’ailleurs que ce sera le cas. 

Cette fonction de Président de la CIF m’a tout de même porté à me questionner sur votre rôle. Qu’est-ce qu’être pompier ? Nul doute que vous pourriez répondre bien mieux que moi à cette interrogation. Voici quand même mes impressions. A n’en point douter, c’est un engagement conséquent. Vous êtes tous volontaires et donc sapeurs pompiers, à côté de votre profession. Vous êtes prêts à être appelé, à tout moment, surtout dans les plus difficiles d’ailleurs, afin d’aller affronter un sinistre. Lorsque l’alarme sonne, vous savez que vous prenez un risque. Vos proches aussi. Il y a donc sans doute toujours, chez eux comme chez vous, un peu d’appréhension lorsque vous êtes appelés. Affronter le danger, c’est avoir du courage, mais c’est aussi maîtriser les tâches relatives à son engagement. Ce matin, vous vous exercer à rendre les gestes importants aussi naturels que possible. De la rapidité et de la justesse de vos actions peuvent dépendre des vies. Affronter le danger, c’est aussi avoir la certitude qu’en tout temps, vous pouvez compter sur vos camarades, sur votre Etat-major. Cet esprit de corps est capital, vous devez avoir confiance en vous, bien sûr, mais en tous ceux qui vous accompagnent lors d’une intervention. Cet esprit de corps, vous devez le renforcer, également lors de moments festifs. Votre rôle majeur dans la vie sociale locale a comme conséquence l’admiration d’un grand nombre de gens. Bien peu de petit garçon (ou de petite fille) n’ont pas rêvé, un jour, d’être pompier. Soyez donc à la hauteur de la considération qu’on vous porte. Mesdames Messieurs les pompiers volontaires, je vous remercie pour votre engagement et votre présence nombreuse en ce samedi matin. 

A la vieille de la 10ème commémoration des attentats du 11 septembre, nous ne pouvons qu’avoir une pensée pour vos collègues de New-York, qui ont péri en mission. Je vous propose donc quelques instants de silence.

Savio Michellod, Conseiller communal

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig