Merci Madame la Conseillère fédérale Doris Leuthard, nous espérons un résultat !

La question de Palézieux a été abordée au Conseil national aujourd'hui (19 septembre 2011) par le Conseiller national vert vaudois Christian van Singer. Il semble que, contrairement à Mme Gabrielle Bourguet, députée, et à M. Michel Chevalley, Préfet de la Veveyse, Mme Leuthard ne considère pas que perdre des minutes est un détail sans importance. Espérons que ces paroles se transformeront en actes et qu'une solution sera trouvée.

Mise à jour (21.09.11): selon le Conseil d'Etat fribourgeois, Mme Leuthard aurait été mal informée ! Palézieux n'a pas été sacrifiée pour mettre en place le RER fribourgeois ! M. Vonlanthen aurait-il peur de perdre des voix ? Nous attendons avec impatience une explication cohérente sur la politique des transports fribourgeoise et voudrions rappeler à M. Vonlanthen que le canton de Fribourg ne s'arrête pas à Bulle !
Texte de la question:

Nouvel horaire CFF - Pourquoi supprimer l'arrêt horaire à Palézieux de l'Interregio reliant Genève à Lucerne? 

Leuthard Doris, conseillère fédérale: La dégradation de l'offre à Palézieux n'est pas due à l'introduction des rames RE à deux étages (Dosto), mais s'avère nécessaire pour pouvoir réaliser le RER Fribourg. Le canton de Fribourg a négocié avec les CFF ce nouveau concept de train RER direct Bulle-Romont-Fribourg, respectivement Berne. Afin de se conformer à la concession grandes lignes, les CFF ont mis en place la prolongation des RE Dosto Genève-Lausanne jusqu'à Romont, et de ce fait supprimé les arrêts de l'IR entre Fribourg et Lausanne. Le nouveau train RER circule entre Berne et Romont avec deux rames qui sont ensuite séparées: la première rame va en direction de Bulle et la seconde en direction de Palézieux. Si cette solution garantit des trains directs entre Palézieux et Berne, elle péjore toutefois de quelques minutes le temps de parcours entre ces deux villes, car le coupe-accroche à Romont demande environ trois minutes et l'arrivée à Palézieux ne peut se faire qu'en dehors de toutes correspondances. 

van Singer Christian (G, VD): Madame la conseillère fédérale, je vous remercie de nous rassurer en disant que les personnes qui iront à Berne ne seront pas trop désavantagées. Toutefois, les personnes qui iront à Genève, elles, verront leur temps de parcours rallongé de 19 minutes! 

Leuthard Doris, conseillère fédérale: Monsieur van Singer, aujourd'hui, même 19 minutes doivent faire l'objet d'une discussion. J'en prends connaissance. Sur une journée entière, 19 minutes, cela représente quand même un désavantage pour les usagers genevois.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig