La Liberté: Le RER et Palézieux s’accrochent à Romont

Article paru dans La Liberté, 16 novembre 2011
Tamara Bongard, Stéphane Sanchez

Dans la même édition que:
A quelques jours de son entrée en service, le RER fribourgeois doit batailler ferme pour défendre son offre à Romont. En cause: l’éventuelle prolongation du futur RegioExpress Genève-Lausanne-Palézieux-Romont, prévu dans le concept Romandie 2013 des CFF, qui poursuivrait désormais vers Fribourg et Berne. Cette variante (V1) ferait, selon un cadre de l’Office fédéral des transports, l’objet d’une négociation entre les cantons de Vaud et de Fribourg. Elle serait critique pour le RER. 

«Cela priverait Bulle d’une liaison sans changement vers Berne, prévue une fois par heure. Ceci est inacceptable», confirme Martin Tinguely, chef du Service des transports et de l’énergie du canton de Fribourg. Autrement dit: la variante V1 forcerait la moitié des quelque 1800 voyageurs quotidiens attendus sur le RER Bulle-Fribourg à changer de train à Romont, pour prendre le RegioExpress. Ceci alors que seuls 230 voyageurs quotidiens quittent Palézieux pour Romont, Fribourg et Berne et que d’autres variantes (ci-après V2 et V3) n’exigent aucun transbordement. 

Cet argument quantitatif vaut aussi contre l’option défendue par Savio Michellod, initiateur d’une pétition en faveur de Palézieux: le Veveysan soutient en effet le maintien des arrêts actuels des InterRegio à Palézieux et Romont, maintien qui forcerait aussi les voyageurs du RER à transborder à Romont. 

Selon une source proche du dossier, la variante V1 hypothèque par ailleurs la création du Sud Express – le RER prévu entre Gruyères, Bulle, Châtel-St-Denis et Palézieux. A ce jour desservie à une cadence horaire, la ligne Bulle-Palézieux devrait en effet passer dès 2013 à une cadence à la demi-heure. Laquelle ne se justifierait plus avec la V1, faute de correspondance à Palézieux. Argument douteux, juge Savio Michellod en dénonçant le flou du dossier. 

Les variantes privilégiées, V2 et V3, restent fidèles au schéma initial du RER, qui prévoit la création d’une coupe-accroche à Romont. Ce dispositif permettra de coupler un train partant une fois par heure de Palézieux aux rames du RERfribourgeois Bulle-Romont-Berne. Ainsi, Palézieux et Bulle bénéficieront tous deux d’une liaison sans transbordement vers Berne et Fribourg. Le débat des cantons porte sur un point de priorité:qui, du train de Bulle(V2) ou du train de Palézieux (V3), attendra que l’autre le rejoigne? Question de minutes, mais sans impact sur le Sud Express.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig