La Liberté: L’Etat ne remet pas les trains à l’heure

Voici la réponse du Conseil d'Etat à la pétition:
http://dl.dropbox.com/u/34903371/Romandie%202013/20120214_R%C3%A9ponse%20du%20Conseil%20d%20Etat.pdf

Voici la réponse du Conseil d'Etat à la pétition d'Eric Davet:
http://dl.dropbox.com/u/34903371/Romandie%202013/20120216%20Conseil%20Etat.pdf

Ainsi que la réponse du Conseil fédéral à la pétition d'Eric Davet:
http://dl.dropbox.com/u/34903371/Romandie%202013/Leuthard%2011.11.11001.pdf
_________________________________


Article paru dans La Liberté, 18 février 2012
Tamara Bongard


ROMONT/PALÉZIEUX • Les 3200 signatures récoltées par deux pétitions dans le sud fribourgeois n’ont pas modifié la donne. Le trajet en train de Romont et Palézieux vers Genève sera toujours allongé dès 2013.  

Deux pétitions, plus de 3200 signatures récoltées et une région en colère n’y changeront rien:l’Etat de Fribourg ne bougera pas sa position dans le dossier de la péjoration de la desserte des gares de Romont et Palézieux. C’est ce que le Conseil d’Etat fribourgeois a répondu hier en substance à Eric Davet, de Villarimboud, qui a engrangé des paraphes pour maintenir les arrêts des InterRegio en direction de Genève-Aéroport au départ de Romont et Palézieux dès l’horaire 2013. C’est aussi ce que l’exécutif cantonal a transmis à Savio Michellod, de Granges, qui a réuni des signatures demandant le maintien de la desserte actuelle depuis la gare de Palézieux en direction de Fribourg-Berne et Lausanne-Genève.
Le nœud–ferroviaire–du problème pour ces deux hommes:le concept Romandie 2013 des CFF. S’il vise à améliorer la desserte de l’Arc lémanique, il implique, par ricochet, une augmentation de la durée des trajets en direction de Genève, soit16 minutes supplémentaires. «Même s’il peut amener des inconvénients pour une minorité de clients, le concept Romandie est nécessaire pour faire face à la forte croissance de la demande en transports publics», souligne le Conseil d’Etat. 

«Manque d’études» 
A Eric Davet, le Conseil d’Etat rappelle, après une «analyse circonstanciée», que l’augmentation du temps de parcours entre Romont/Palézieux et Genève est totalement indépendante du concept choisi pour le RER. Même plus:alors que le concept initial de l’horaire Romandie 2013 ne prévoyait aucune amélioration pour le canton de Fribourg, différentes options ont été étudiées afin de donner une impulsion pour le développement des transports publics dans le canton. Une réflexion qui a mené à la variante coupe-accroche du train RegioExpress à Romont, élément principal de la première étape du RER, indique le Conseil d’Etat.
L’exécutif cantonal assure encore qu’il n’est pas question de dégrader la liaison à la demi-heure des trains RegioExpress Bulle-Romont-Fribourg. Mais qu’il n’est pas possible, en revanche, de permettre la circulation d’un train régional entre les chefs-lieux glânois et gruérien. 
Eric Davet, que cette réponse ne satisfait pas du tout, a immédiatement retourné un courrier au Conseil d’Etat. «Ma déception ne vient pas de votre refus, mais d’avoir ignoré d’effectuer ou de faire effectuer une étude (pour trouver une solution qui satisfasse tout le monde, ndlr), et surtout votre manque d’investissement auprès des CFF et de l’OFT», lui écrit-il. Le Glânois qui travaille à Genève reproche aussi au Conseil d’Etat de ne pas présenter d’arguments chiffrés pour justifier sa réponse. 

Palézieux a été chanceux 
La réponse du Conseil d’Etat à Savio Michellod, qui a déposé sa pétition en juin, n’est pas plus satisfaisante pour le pétitionnaire. Elle annonce que Palézieux a bénéficié d’une situation idéale de correspondance grâce à un heureux «concours de circonstances»:des infrastructures non réalisées sur d’autres lignes ont fait y transiter les trains de Fribourg et de Lausanne. De plus, pour garantir la qualité de la desserte de la gare, le concept Romandie prévoit aussi l’introduction de deux nouveaux trains de catégorie RégioExpress entre Genève et Romont et entre Palézieux/Bulle et Berne. C’est-à-dire une liaison sans changement de Palézieux vers Genève ou vers Romont-Berne. 
Sans oublier la desserte ferroviaire Romont-Palézieux en cours d’analyse. Le Conseil d’Etat assure aussi que le niveau d’offre actuel de la desserte régionale n’est pas remis en cause. Mais que «le temps de parcours sans changements vers Genève sera effectivement allongé de 16 minutes (13% des voyageurs au départ de Palézieux concernés).» 
Savio Michellod, se dit surpris que «les arguments du Conseil d’Etat pour justifier les péjorations à Romont et Palézieux soient les mêmes». Et d’annoncer: «Nous sommes en train de voir avec les autres mécontents du RER ce que l’on pourra faire. Nous aimerions être pris au sérieux et écoutés.» 


TROIS QUESTIONS À... Maurice Ropraz, conseiller d’Etat 
Le Directeur de l’aménagement, de l’environnement et des constructions revient sur des points soulevés par les pétitionnaires. 
  1. Comment le Conseil d’Etat se positionne-t-il dans ce dossier? La volonté politique du Conseil d’Etat est de renforcer la mobilité dans le canton. Nous voulons satisfaire la majorité des utilisateurs mais les sillons ne sont pas extensibles à merci. Notre priorité a été de favoriser le développement du RER, mais en l’accompagnant d’une optimisation des lignes régionales. Pour Romont cette nouvelle desserte est appréciée. Ce sont vraiment les voyageurs qui se rendent à Genève qui souffrent. 
  2. Eric Davet, porte-parole des pétitionnaires, reproche au Conseil d’Etat de ne pas être assez en contact avec les CFF… Nous réunissons en permanence des groupes de travail avec les TPF, les CFF, les services cantonaux et d’autres partenaires. Mais au niveau cantonal, nous sommes dépendants des décisions fédérales. 
  3. Qui tient alors le couteau par le manche: l’Office fédéral des transports (OFT) ou les CFF? L’OFT alloue les moyens financiers aux Chemins de fer fédéraux. Mais les CFF doivent faire face à des impératifs d’horaires, à des priorités dans la desserte. Dans ce cadre-là, les cantons sont écoutés mais nous n’avons pas de pouvoir de décision.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig