Conseiller communal - Mission (im)possible ?

Petit bilan pour 2012

Etre élu à l'exécutif d'une commune, ce n'est pas rien. Aussi petite soit elle. D'ailleurs, la taille modeste d'une commune rapproche l'élu du citoyen, pour le meilleur et pour le pire. Etant entre autre à la tête d'un dicastère concernant tout le monde - les routes - j'ai l'occasion de vivre régulièrement ce contact rapproché. Je retiens néanmoins de ces 20 mois de Conseil communal un expérience enrichissante, qui forge le caractère et forme on ne peut mieux au métier de politicien. Et je peux dire une chose. C'est une mission largement possible. Il faut juste être convaincu et motivé.

Je profite de ce message pour remercier mes collègues du Conseil communal, de l'administration communale, les employés chargés de l'entretien des routes, les sapeurs-pompiers, leur commandant et commandant-remplaçant (CSP de la Basse-Veveyse), la corporation forestière de la Basse-Veveyse ainsi que la direction, l'intendant du CO de la Veveyse et tous leurs collaborateurs pour l'immense travail accompli au service de nos communes, de notre district. 

Revenons-en aux routes. Comme vous n'en doutez point, les travaux durent toujours trop longtemps. Surtout lorsqu'ils entraînent une déviation rallongeant le temps de parcours pour se rendre dans un lieu fréquenté. Cette année, c'est la route menant à la gare de Palézieux qui a été victime d'un important chantier: réfection complète de la chaussée, d'une partie des services sous-terrain et construction d'un trottoir. Elle dut être fermée durant près de 4 mois et fut l'un des sujet de discussion les plus prisés dans les bus des pendulaires. Reste qu'aujourd'hui, l'ouvrage réalisé est superbe et, franchement, ça valait le coup ! Et en plus, ce fut un chantier intercantonal. 

Ensuite il y a la neige. Entre 700 et 900m, elle tombe parfois sur les routes. Et après, ça glisse. Les 6 personnes chargée de déblayer, saler voire fraiser nos routes font de leur mieux. Néanmoins, quand il neige et que la température est très en dessous de zéro degré, avoir des routes propres est franchement très difficile. J'ajouterai que ce n'est pas appeler le conseiller communal responsable (ou le syndic) qui fera fondre la neige. Mais après tout, si ça peut soulager certaines personnes, pourquoi pas. C'est la le rôle social de l'élu...

Être élu, c'est aussi participer à de nombreuses séances. Il y a les séances réjouissantes, telles les inaugurations, les anniversaires, apéritifs et soupers de fin d'années. Il y a les autres, plus studieuses, parfois tendues, quelques fois surprenantes. 

Concrètement, en plus des séances hebdomadaires du Conseil communal, il y a celles qui touchent mes dicastères: les routes, le feu, les forêts, la police, les transports publics et le cycle d'orientation de la Veveyse. 

En chiffre, 2012, c'est: 
  • 133 séances, dont 
    • 43 séances de Conseil communal (chaque lundi soir); 
    • 34 séances ont été consacrées aux routes (essentiellement des séances de chantier, mais aussi de planification du déneigement...); 
    • 20 au feu (achat du nouveau véhicule, participation aux exercices, commission intercommunale du feu); 
    • 10 aux forêts (corporation forestière de la Basse-Veveyse; 
    • 9 au Cycle d'Orientation de la Veveyse (comité d'école et commission de bâtisse) o 1 à la police (discussion avec la police de proximité) 
    • 16 à divers évènements (représentation essentiellement). 
Cela représente environ 310 heures, rémunérées à une moyenne de 40 francs de l'heure (soit un peu plus de 12'000 francs de vacation et jetons de présence au total), correspondant à un taux d'activité d'environ 15%.

2 commentaires

Miguel a dit…

Félicitation pour ton engagement Savio ! Et non, avoir des routes propres avec des températures largement en dessous de zéro n'est pas très difficile. C'est impossible...

Anonyme a dit…

Merci Savio pour la qualité de ton engagement au sein de l'Exécutif de Granges (Veveyse).

Cela vallait le coup: 4 mois de route fermée en direction de Palézieux ... mais enfin un minimum de sécurité pour les piétons avec un trottoir !
La route n'étant pas éclairée, il était dangereux de cheminer en soirée ou le week-end pour rentrer au village, lorsque les transports publics sont aux abonnés absents ou en pause sur la Place de la Gare de Palézieux.

Bonne Année 2013 !

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig