Retour d'un IR à Palézieux - une histoire à voyager debout

Ce lecteur revient sur l’information parue dans La Gruyère du 5 octobre sur l’arrêt d’un Interregio à Palézieux (article paru dans La Gruyère du 10 octobre 2013).

Un Interregio (IR) de plus s’arrêtera à Palézieux, à 7 h 02, pour les pendulaires à destination de Fribourg/Berne. Cette information (La Gruyère du 5 octobre) en a visiblement surpris certains! En effet, les CFF répétaient à l’envi que c’était impossible. Les pétitionnaires de 2011 avaient pourtant toujours affirmé le contraire, preuves à l’appui. Apparemment, les CFF ont profité de l’ignorance de certains et nos chères autorités, malgré tous les conseils d’experts, se sont laissé abuser. 

Finalement, si cette information est confirmée, c’est une excellente nouvelle. Preuve s’il en faut que les 3000 personnes ayant signé les pétitions en 2011 et en 2012 avaient, contre l’adversité d’une Région Glâne-Veveyse (RGV) et d’un Gouvernement fribourgeois borgnes, parfaitement raison. Evidemment, il doit s’agir d’un premier pas. L’IR de 7 h 02 pour Fribourg/Berne étant le plus fréquenté, tant par les étudiants que les salariés, c’est déjà une bonne chose. Les CFF règlent ainsi le problème de capacité du RegioExpress de 6 h 50. Quant à la RGV, elle peut enfin soutenir l’arrêt des IR en tirant le constat que, comme nous l’avions toujours dit, c’est possible! L’arrêt des IR dans les deux sens, jusqu’à 8 h, est le second pas sur lequel on devrait pouvoir compter pour 2014. 

Que l’horaire appliqué jusqu’en 2012 ne soit pas resté en vigueur au moins jusqu’au début des travaux en gare de Lausanne est totalement absurde. Ce n’est pourtant pas la première fois que Palézieux est victime des caprices des CFF. Il y a à peine 40 ans, ces derniers ont supprimé les trains directs à Palézieux, en avançant, presque mot pour mot, les mêmes arguments qu’aujourd’hui. A l’époque, communes, districts et cantons concernés avaient formé un front uni pour que les trains directs s’arrêtent de nouveau. Ce fut un succès. En 2011, les CFF ont profité des divisions et des connaissances lacunaires des autorités pour ignorer les milliers de signatures récoltées, tant à Palézieux et Romont qu’à Morges et Nyon. 
Savio Michellod, Granges (Veveyse)


La Gruyère du 5 octobre 2013 livre une nouvelle surprenante: 1 InterRegio de plus s'arrêtera le matin, à 7h, pour les pendulaires à destination de Fribourg/Berne. Information surprenante à plusieurs titre car les CFF, le Conseil d'Etat fribourgeois, la Région Glâne-Veveyse, tous nous disaient en chœur que c'était impossible. Les pétitionnaires de 2011 avaient pourtant toujours affirmé le contraire, preuves à l'appui. Apparemment, les CFF ont profité de l'ignorance de certains et nos chères autorités, malgré tous les experts les conseillant, se sont laissées abuser. 

Finalement, si cette information est confirmée, c'est une excellente nouvelle. Preuve s'il en faut que les 3000 personnes ayant signé la pétition en 2011 et en 2012 avaient, contre l'adversité d'une RGV et d'un gouvernement fribourgeois borgnes, parfaitement raison. La récupération faite par la RGV, se ventant que le mécontentement qu'elle a relayé ait fini par porter ses fruits, fait doucement sourire. Cette RGV vilipendant les pétitionnaires il y a deux ans salue ce qu'elle n'a pas défendu alors ! Résultat: l'horaire pourrait bien changer chaque année ! 

Cette modification d'horaire nécessitera évidemment une refonte de la desserte locale en Veveyse et dans la région d'Oron, le nœud de correspondance devant être décalé d'une vingtaine de minutes. Rien d'insurmontable. Bien sûr, on aurait pu espérer plus. Mais l'IR de 7 heures pour Fribourg/Berne était le plus fréquenté, tant par les étudiants que les salariés. Ce serait donc une belle avancée, pour les pendulaires se rendant au nord. 

Que l'horaire appliqué jusqu'en 2012 ne soit pas resté en vigueur, tel quel, au moins jusqu'au début des travaux en gare de Lausanne est totalement absurde. Ce n'est pourtant pas la première fois que Palézieux est victime des caprices des CFF. Il y a à peine 40 ans, ces derniers ont supprimé les trains directs à Palézieux, en avançant, presque mot pour mot, les mêmes arguments qu'aujourd'hui. A l'époque, communes, districts et cantons concernés avaient fait front uni pour que les trains directs s'arrêtent à nouveau. Ce fut un succès. En 2011, les CFF ont profité des divisions et du manque de vision des autorités fribourgeoises pour ignorer les milliers de signatures récoltées, tant à Palézieux et Romont qu'à Morges et Nyon.

http://savio-michellod.blogspot.ch/search/label/PALEZIEUX



Ce texte vous a plu ? Partagez le :)

3 commentaires

Anonyme a dit…

Si effectivement l'arrêt de l'IR dans le sens Lausanne-Bern redevient effectif à 7 heures ... mais que ce n'est pas également le cas dans le sens inverse, en direction de Lausanne-Genève ... ce sera mission impossible tant pour TPF que pour Car Postal d'assurer une bonne correspondance dans les deux directions .... 6h43 départ pour Lausanne, 7h02 pour Bern et 7h18 pour Lausanne .....
Pour le reste aucun commentaire ... juste un sourire et un hochement de tête. Le combat continue ... car c'est la croisée de 7 heures du matin qui doit être rétablie et pas seulement dans un sens ! Veillons à ce que les CFF ne divisent pas les pendulaires. Tant ceux en direction de Fribourg-Bern que ceux en direction de Lausanne-Genève doivent faire front commun !

Anonyme a dit…

Bonjour,
Pour moi, cette information est un susucre tout juste bon à réjouir les naïfs. L'horaire est censé être cadensé, c'est-à-dire que le même schéma est répété d'heure en heure comme une photocopie de la situation de base.
Donc, si je ne me laisse pas abuser par cet effet de manche, je pense que si on peut arrêter le train de 06h01 pour Lucerne, puis celui de 07h02, alors, si c'est bien un horaire cadensé, il doit être possible d'arrêter aussi le train de 08h, de 09h, de 10h, etc jusqu'à la fin de la journée.
Je n'applaudis pas cette nouvelle car elle me fait penser qu'on se moque de nous en ne nous donnant que ce susucre à 7h.
J'applaudirai le retour à tous les trains pour Lucerne et aussi à tous les trains pour l'aéroport dans l'autre sens.

A bon entendeur...
M. Michelod, y a du boulot !

Savio Michellod a dit…

Oui, on se moque de nous, c'est exactement ce que je dis. Sauf que de notre côté, contrairement à la RGV et d'autres organismes étatiques, nous avons toujours affirmé qu'il était possible d'arrêter TOUS les InterRegio à Palézieux, sans porter préjudice à la desserte de l'arc lémanique. Y en a qui voulaient pas nous croire, alors ils se sont laissés berner par les CFF. Et à mon avis, vous n'êtes pas prêt d'applaudir, car vous savez bien que tout ça ne tient pas qu'à moi ;)

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig