Votation fédérale du 18 mai 2014



Arrêté fédéral concernant les soins médicaux de base: OUI
Ce contre-projet à l'initiative "Oui à la médecine de famille" donne les bonnes clés aux cantons et à la Confédération pour promouvoir les soins médicaux de base, et tout particulièrement la médecine de famille, afin qu'elle soit accessibles au plus grand nombre, dans toutes les régions du pays. La Confédération aura notamment la possibilité d'agir sur la formation des médecins ainsi que sur l'exercice de la fonction de médecin. Elle devra également veiller à ce que les prestations relevant de la médecine de famille soient rémunérées correctement. 

Initiative populaire fédérale « Pour que les pédophiles ne travaillent plus avec des enfants »OUI
La Lex Sommaruga, qui entrera en vigueur quel que soit le sort de l'initiative (dès le 1er janvier 2015), n'est pas satisfaisante. Un pédophile ne doit pas pouvoir travailler avec des enfants. Elle complète par contre largement l'initiative sur des points importants, sachant que la majorité des cas de pédophilie ont lieu dans le cercle familial.
Si je défends ce texte, c'est parce que j'ai toujours été partisan d'une justice qui protège la société et non les criminels. En conséquence, offrir une seconde chance à des pédophiles ne me parait pas approprié. Surtout sur la base d'expertises psychiatriques (par ailleurs fort coûteuses) qui comportent une part importante d'incertitude. Qu'une personne condamnée pour pédophilie ne travaille plus avec des enfants, c'est une évidence.
Par ailleurs, le texte ne viole pas le principe de proportionnalité. Le principe de proportionnalité, argument martelé par les opposants, qu'est-ce au juste ? Il s'agit de la pesée des intérêts entre la protection de l'enfant d'un côté et la liberté d'exercer une activité professionnelle, de l'autre. S'il y a disproportion entre l'avantage procuré à une partie (la protection qui doit être accordée aux enfants) et le désavantage procuré à l'autre (le fait, pour un pédophile, de ne plus pouvoir exercer de profession en contact avec les enfants, à vie),ce principe est violé. Hors, ce n'est pas le cas. Il y a tant d'autres professions qu'on ne peut admettre un tel argument. Quant aux amours de jeunesse, ils sont exclus du champ d'application de l'initiative. Telle est la volonté des initiants. Il n'y a donc aucune raison de refuser ce texte. 

Initiative populaire « Pour la protection de salaires équitables (Initiative sur les salaires minimums) »: NON
Les salaires doivent être fixés par les entreprises et non par l'Etat. En introduisant un salaire minimum uniforme dans tout le pays, cette initiative ne tient pas compte des différences régionales, de la variété des entreprises faisant la force de ce pays et des réalités économiques. Elle nuira avant tout à ceux qu'elle affirme vouloir protéger: les employés les moins rémunérés et les moins formés, qui risquent l'exclusion du marché du travail. 

Loi fédérale sur le fonds d’acquisition de l’avion de combat Gripen (loi sur le fonds Gripen)OUI
Voir l'article détaillé ici


Ce texte vous a plu ? Partagez le :)

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig