Réélection au Comité de l'ATE Fribourg

En haut dégustation de l'apéritif avant
l'arrivée des membres !
J'ai été réélu ce soir au Comité de l'ATE section Fribourg pour un troisième mandat. La section fribourgeoise fait donc à nouveau preuve d'ouverture en renouvelant sa confiance à un représentant de la droite. Au sein de ce Comité, j'ai régulièrement l'occasion d'apporter mes connaissances juridiques, nécessaires pour traiter des dossiers liés à l'aménagement du territoire dans notre canton. Je m'engage également, par ce biais, à défendre la mobilité (transports publics mais pas seulement) dans ma région, souvent délaissée par le canton de Fribourg. Être élu au sein du Comité de l'ATE et d'Ouestrail me permet d'avoir une vision d'ensemble de la politique des transports. Grâce à cela, je peux défendre au mieux les intérêts de la Veveyse, en toute indépendance.

Trois dossiers régionaux m'ont occupé en 2014. Ils seront toujours à l'ordre du jour en 2015, puisqu'il s'agit de projets en cours: 


Déplacement de la gare à Châtel St-Denis 

Les TPF et la commune de Châtel-Saint-Denis ont un projet ambitieux: faire de la gare de Châtel-St-Denis, qui est aujourd'hui l'exemple même de ce qu'on fait de pire en matière de gare intermodale, un modèle. Le projet, que nous ne pouvons que saluer à ce stade, sera présenté durant l'été. Nous veillerons à ce qu'il tienne ses promesses. 


Transports publics dans le sud du Canton 

Depuis plusieurs années, le sud du canton, particulièrement la Glâne et la Veveyse, subissent une péjoration de l'offre en transports publics. Trains directs supprimés, haltes condamnées, desserte imparfaite. Le canton de Fribourg a finalement décidé de se pencher sur l'offre de bus dans cette région, en revoyant totalement la desserte pour l'horaire 2018. Mieux vaut tard que jamais. L'ATE a été associée à cette démarche et, avec mes collègues du Sud du canton, nous avons transmis au groupe de travail cantonal une série de remarques et de commentaires très détaillés, dans un document de plusieurs pages. D'une manière générale, nous avons regretté que le réseau à disposition dans le sud du canton, tout particulièrement dans les zones les plus densément peuplées (agglo Bulle, Romont, Basse-Veveyse/Oron), n'offre aucune alternative réelle à la voiture. Le réseau de cette partie du canton montre l'absence d'ambition du canton en matière de transports publics, ce dernier vivant jusqu'ici sur des acquis. 


Plan d'aménagement local de Bossonnens 

La commune de Bossonnens a mis son Plan d'aménagement local (PAL) à l'enquête début 2014. L'ATE a fait opposition à ce PAL principalement parce qu'il ne favorisait pas suffisamment la densification du centre du village, notamment à proximité de la gare TPF. Suite à l'entrée en vigueur de la révision de la Loi sur l'aménagement du territoire, la révision du PAL n'a pas poursuivi son chemin. De plus, après l'acceptation du FAIF, les TPF et la commune de Bossonnens ont présenté un projet de déplacement de la gare et de modification du tracé des voies, qui bouleversera totalement le développement futur de la commune. Nous attendons donc la nouvelle version du PAL et l'analyserons avec toute l'attention nécessaire.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig