Ecole d'Attalens - On ne sait plus sur quel pied danser


Une décision du Conseil général d’Attalens sème le doute sur le futur horaire du cercle scolaire 

Article paru dans La Liberté, 19 avril 2017 - Stéphane Sanchez 

Photo: Alain Wicht - La Liberté
Incertitude mêlée de colère chez certains parents d’élèves du cercle scolaire d’Attalens-Granges. Le problème? A ce jour, ils ne savent toujours pas quel sera l’horaire de la rentrée 2017-2018, en particulier pour les classes enfantines. Trois grilles distinctes et incompatibles ont plus ou moins circulé. Un imbroglio consécutif à une prise de position du Conseil général d’Attalens, qui a court-circuité le planning décisionnel des exécutifs communaux. 

Les horaires en question? D’abord, la grille en vigueur à ce jour dans le cercle. Ensuite, une grille (B) approuvée par le seul Conseil général d’Attalens le 21 février dernier. Une troisième grille (C) a la faveur du conseil des parents, du responsable d’école et des deux conseils communaux. Mais l’Exécutif d’Attalens l’a soumise le 4 avril dernier à son Conseil général, qui l’a rejetée. De nombreux parents ont découvert l’écheveau il y a une dizaine de jours, lors d’une séance d’information de l’accueil extrascolaire (AES): «Comme la plupart des gens présents, j’avais déjà inscrit mes enfants pour la rentrée d’août, selon l’horaire actuel. Nous avons découvert avec stupeur que cet horaire ne serait peut-être pas valable», explique une mère de famille de Granges. 

Elle ignore si son enfant, en 1 H, aura cours tous les jours à raison d’une demi-journée (A) ou congé le mardi (B) ou le vendredi entier (C). «On ne sait plus sur quel pied danser. Les autorités ont-elles conscience de l’impact de l’horaire sur la vie professionnelle et familiale des gens?» 


Des rythmes différents 

«Bien sûr!», répond le syndic d’Attalens, Michel Savoy. «Les parents ont ou vont recevoir un courrier incessamment.» L’édile explique que le Législatif d’Attalens, le 21 février, était censé se limiter à statuer sur une adaptation «cosmétique» du règlement. Une nouvelle séance, en automne, devait porter sur les horaires scolaires (en partie liés aux horaires des transports publics). «Mais des conseillers généraux ont déposé un amendement pour régler ces aspects dès le mois de décembre, voire d’août. Ce n’était pas prévu, mais légal», observe Michel Savoy. 

Granges, de son côté, entendait soumettre toute la problématique à son assemblée vers la fin 2017, pour une probable entrée en vigueur à la rentrée 2018, voire plus tôt. «Pour nous, il n’a jamais été question d’adopter un autre horaire scolaire à la rentrée 2017-2018», résume le syndic André Droux. «Le seul règlement que la Direction de l’instruction a validé à ce jour est l’horaire actuel, avec cinq demi-journées. C’est celui qui vaudra à la rentrée 2017-2018.» 

Harmonie obligatoire 

Contactée par La Liberté, la Direction de l’instruction publique, de la culture et des sports (DICS) confirme. «Il s’agit d’attendre la décision de la commune de Granges qui est prévue en décembre prochain», indique la conseillère scientifique Marianne Meyer Genilloud. «Si Granges se rallie à la décision du Conseil général d’Attalens, les deux règlements scolaires communaux seront identiques et pourront entrer en vigueur, après approbation de la DICS.» 

Par contre, poursuit-elle, «si Granges maintient sa détermination pour la proposition d’horaire présentée par le Conseil communal d’Attalens (la proposition C, ndlr), il y aura deux règlements scolaires communaux différents et le préfet sera amené à trancher. La DICS donnera son préavis.» 

Et dans l’intervalle? «C’est l’horaire actuel qui s’appliquera», assurent la conseillère scientifique, ainsi que Michel Savoy. Et de préciser qu’un vaste groupe de travail intercommunal sera mis sur pied très rapidement. Sa mission: élaborer d’ici à l’automne un projet d’horaire commun.


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig