Les horaires scolaires âprement discutés

Le Conseil général d'Attalens d'un côté. Son Exécutif et celui de Granges, la direction scolaire et le conseil des parents de l'autre. Le nouveau règlement scolaire fait des remous. 

Article paru dans La Gruyère, 6 avril 2017 - François Pharisa

ATTALENS. Seul contre tous, le Conseil général attalensois met les pieds au mur. Mardi, une large majorité de ses membres ont refusé une proposition de nouvel horaire scolaire pour les classes enfantines, pourtant soutenue à la fois par le Conseil communal, celui de Granges, la direction scolaire et le conseil des parents En cause. Selon le Législatif, un « horaire expérimental, en vigueur nulle part ailleurs » et, surtout, une approche de l'Exécutif, dans ce dossier, qualifiée de peu professionnelle. 

Le 21 février dernier. Le Conseil communal présentait au Législatif un règlement remanié, conforme aux exigences de la nouvelle Loi scolaire. Un règlement que les conseillers généraux avaient accepté, mais en amendant son article 7 portant sur les demi-jours de congé. Ils avaient justifié cet amendement en arguant que les élèves de l'école enfantine (1H et 2H) pourraient ainsi bénéficier d'un jour de congé complet le mardi. Les enfants auraient classe les lundis, mercredis et vendredis matin, ainsi que les jeudis après-midi. 

Or, mardi soir, le Conseil communal est revenu avec une nouvelle copie : les élèves profiteraient d'un week-end prolongé, en ayant congé vendredi toute la journée et lundi matin. Ils auraient cours les mardis, mercredis et jeudis matin. « Cette option permet d'obtenir un plus grand nombre de jours de repos cumulés pour ces enfants de 4 ans. Autre avantage, les 2H seraient seuls le vendredi, facilitant grandement l'organisation de sorties », a avancé le conseiller communal André Blunschi, relayant l'avis de la direction scolaire et du conseil des parents. 

Ces explications n'ont pas convaincu. « Le règlement discuté et amendé en février faisait l'objet d'un délai référendaire jusqu'à lundi. Personne n'a lancé de référendum, ni les parents ni les enseignants. Et, vous revenez à la charge avec une proposition alternative. C'est un manque de professionnalisme », n'a pas hésité à fustiger Cyril Grandjean (OSE). Caroline Grandjean, elle, a fait part de son étonnement sachant que « ce nouvel horaire n'est en vigueur nulle part, au contraire de celui amendé ». Et Dick Perroud (ECD), président du Législatif, de se demander si cette nouvelle mouture « vise le bien-être des enfants et non un confort pour les parents et les enseignants ». Au final, elle a été rejetée par 17 non contre 5 oui et 8 abstentions. 

Que dira Granges ? 

Problème, Granges, qui fait partie du cercle scolaire, soutient la version du Conseil communal attalensois et du conseil des parents. Savio Michellod, conseiller communal responsable des écoles, joint hier, le confirme. « Nous soumettrons à l'assemblée un nouveau règlement scolaire en décembre. D'ici là, nous allons devoir nous arranger avec Attalens. Nous n'avons pas le choix : avoir deux règlements différents n'est pas autorisé. » 

Pour autant que les deux communes tombent d'accord, l'horaire choisi devrait entrer en vigueur dès la rentrée 2017. 

Quant aux autres points à l'ordre du jour, ils n'ont été qu'une formalité (La Gruyère du 1er avril). Trois demandes de financement, pour un total de 39 500 francs, ont été acceptées à l'unanimité. Tout comme les comptes 2016 Sur un total de charges de 19 millions, ils bouclent sur un bénéfice de 13'000 francs, après des amortissements supplémentaires de plus de 1,9 million. ■


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig