Révolution numérique visée

Article paru dans La Gruyère, 19 novembre 2013

PARLEMENT. Les Jeunes libéraux-radicaux (JLRF) rêvent d'une révolution numérique pour le Parlement fribourgeois. Le Valais l'a fait: depuis mars 2013, le Grand Conseil valaisan est le premier législatif cantonal à fonctionner de manière numérique. La satisfaction est presque générale, sur 260 députés et suppléants, seuls 6 refusent encore le passage au tout numérique, note le vice-président des JLRF Savio Michellod. 

Aux centaines de kilos de papier et aux frais de port économisés s'ajoutera une kyrielle d'avantages: des coûts de fonctionnement réduits, des processus de travail plus rapides, une plus grande transparence, s'enthousiasme-t-il. En bref, «un Parlement pouvant se concentrer sur sa mission première: être l'Autorité suprême du canton». Afin de parvenir à ce but, il lance, avec le soutien des JLRF, une motion populaire «Pour un Grand Conseil Zéro papier». Savio Michellod ne sait pas exactement quelle serait l'économie concrète réalisée à Fribourg. Mais, à titre comparatif, il explique que le canton du Valais table sur une diminution des coûts de plus 200000 francs, soit près de 100000 francs pour le papier et le port et 100000 fr. concernant le poste d'une personne s'occupant de la préparation de ces envois. 

Aujourd'hui, le Grand Conseil fribourgeois transmet déjà la majorité des documents sous une forme numérique. Néanmoins, il envoie aux députés, aux partis politiques, à la presse ainsi qu'à de nombreuses organisations et institutions (lu canton plus ou moins les mêmes documents, sous forme d'imprimés. L'économie de temps — pas seulement de papier et de frais de port — induite par le »tout numérique» serait substantielle, de l'avis du vice-président des JLRF. Selon lui, les services du Parlement ne seraient pas seuls à bénéficier de la révolution numérique. Le travail des députés serait facilité. La mise en place des processus informatiques pourrait être confiée aux nombreuses hautes écoles du canton, qui auraient ainsi l'occasion de développer un projet concret, utile à la démocratie et au plus grand nombre. 

Les JLRF doivent récolter 300 signatures pour pouvoir transmettre leur motion populaire au Grand Conseil. Ce dernier la traitera comme une motion issue de ses rangs. MH 
______________________________

Article paru dans La Liberté, 19 novembre 2013

MOTION POPULAIRE 

Le Grand Conseil peut économiser des tonnes de papiers 

CLAUDE-ALAIN GAILLET Les Jeunes libéraux-radicaux fribourgeois (JLR) annoncent le lancement d'une motion populaire. Pour économiser les tonnes d'imprimés destinés chaque année au Grand Conseil, ils proposent de faire comme en Valais: passer au tout numérique. Leur motion demande au Conseil d'Etat de présenter un projet de «Parlement sans papier» pour le début d'une prochaine législature. Ils ne précisent pas laquelle. 

Les députés recevraient leurs documents sous forme électronique uniquement. Depuis mars de cette année, Je Grand Conseil valaisan est le premier législatif cantonal à avoir introduit ce système. Avec succès, soulignent les LE fribourgeois: sur les 260 députés et leurs suppléants, seuls six reçoivent encore les documents sous forme imprimée. «Fribourg peut en faire autant», estiment les motionnaires. 

Outre l'économie de papier, les ILR citent d'autres avantages: gain de temps donc coûts réduits, processus de travail plus rapides et plus faciles. Le «parlement numérique» valaisan utilise aussi la reconnaissance vocale qui accélère la rédaction des bulletins officiels du Grand Conseil, indique le communiqué des motionnaires. «La mise en place des processus informatiques pourrait être confiée aux nombreuses hautes écoles du canton. Et pourquoi ne pas imaginer une collaboration avec une future start-up de la Bluefactory?», suggèrent les JLR. 

Pour pouvoir être transmise au Conseil d'Etat, une motion populaire doit être munie d'au moins 300 signatures valables. Elle est ensuite traitée comme n'importe quelle motion déposée par un député. I



Ce texte vous a plu ? Partagez le :)

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig