On vit plus longtemps à Attalens qu'au Flon

Selon une étude de l'Université de Berne, pour vivre âgé, il vaut mieux habiter à Granges ou Attalens qu'à Porsel ou St-Martin. Même si je n'avais jamais douté de l'excellente qualité de vie offerte par ma commune, cette étude, menée dans toute la Suisse en se basant sur 400'000 décès entre 2000 et 2008, fait ressortir quelques éléments intéressants. Tout particulièrement que le bon air de la campagne ne favorise pas franchement la longévité. Pour résumer très sommairement l'étude, il faut être marié, éviter le chômage et vivre au bord des lacs (donc être plutôt aisé...) pour s'assurer une longue espérance de vie. On s'en doutait. N'empêche que les différences sont flagrantes !

Vous pouvez consulter les cartes de tout le pays ici: 

Voilà ce que ça donne pour la Veveyse:


Espérance de vie à 30 ans pour les femmes

Espérance de vie à 30 ans pour les hommes
Un Attalensois pouvait sans autre espérer atteindre 81 ans, voire 84 ans. Par contre, l'âge d'un habitant du Flon ou de Saint-Martin (ou même de Bossonnens) ne pouvait excéder les 78 ans. Chez les femmes, les différences sont similaires: une Attalensoise pouvait, en moyenne, espérer vivre jusqu'à 87 ans alors qu'une habitante de la Verrerie ou de certains quartiers de Châtel-St-Denis n'avait guère de chance de dépasser les 84 ans.

Globalement, la basse Veveyse s'en sort nettement mieux que la haute Veveyse, Bossonnens et les quartiers du nord de Châtel faisant figure d'exceptions. Si l'on peut expliquer les différences présentes en divers endroits de la basse Veveyse, où l'espérance de vie semble très liée au statut social des habitants, la situation de la haute Veveyse est plus difficilement compréhensible. 



Ce texte vous a plu ? Partagez le :)

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig