Quel avenir pour l'ancien hôpital de Châtel ?

Suite au départ de l'Hôpital fribourgeois, les communes du district sont devenues propriétaire d'immeubles et de terrains, au centre de Châtel-St-Denis, par l'intermédiaire du Réseau Santé et Social de la Veveyse (RSSV). Que faire de cette immeuble, fort bien situé ? La commission immeuble du RSSV, dont je fait partie, a entamé une réflexion sur la base d'une double volonté des communes de la Veveyse: le site doit être rentable et garder une affectation médico-sociale. 

En jaune, le terrain appartenant aux communes
Hériter d'un bâtiment de cette taille, dont une partie est classée (le bâtiment historique), ce n'est pas une mince affaire. Un heureux concours de circonstances laisse toutefois aux communes un peu de temps pour réfléchir sur l'avenir qu'elles veulent donner à ce site. En effet, durant les travaux à l'EMS d'Attalens (le Châtelet) une partie des résidents ont déménagé dans les locaux de l'ancien hôpital Monney. Ils occupent les trois étages supérieurs du bâtiment de 1972. Et ce pour 2 ans. Simultanément, le futur centre médical de la Veveyse s'installe au rez-de chaussée du bâtiment de 1972. Le bâtiment historique est quant à lui occupé par l'administration du RSSV, le service d'aide et de soins à domicile, la commission des curatelles, le service de puériculture et d'autres organismes liés à la santé... Le site n'est donc pas vide. Bien au contraire, il vit, et c'est une bonne chose. 

La Commission immeuble a donc donné un mandat de faisabilité à un bureau d'architecte (Page à Romont, les concepteurs du bâtiment de 1972), afin que celui-ci nous indique ce qui est réalisable sur ces terrains, en tenant compte de l'aménagement du territoire (PAD, RCU châtelois, etc.), des bâtiments construits, des besoins futurs et de l'absolue nécessité de densifier ce site, situé au centre de Châtel-St-Denis. Il s'agit évidemment d'une solution parmi d'autre mais deux ans, quelle que soit l'option choisie (assainir, densifier...), c'est court. Les communes de la Veveyse doivent donc aller de l'avant en sachant que des options de financement externe existent. Et se contenter de rénover le bâti existant serait à mon sens une vision à bien court terme. Gouverner, c'est prévoir ! Ne l'oublions pas.



Ce texte vous a plu ? Partagez le :)

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.
© Savio Michellod

This site uses cookies from Google to deliver its services - Click here for information.

Professional Blog Designs by pipdig